L’Alternance transfrontalière

Depuis 2013, il est juridiquement possible de se former en alternance, de façon bilingue, à l’échelle du Rhin supérieur. Cela s’appelle « l’apprentissage transfrontalier » et en voici le principe : l’apprenti ou l’étudiant suit sa formation « théorique » en France et il est embauché comme apprenti (« Azubi ») en Allemagne, où il apprend la « pratique » dans son entreprise.

Le diplôme reste français mais le ou la jeune acquiert en plus d’un métier de vraies compétences interculturelles, ouvertes sur les pays germanophone et l’Europe. En Alsace, une centaine de jeunes par an profitent de cette possibilité.

Jusqu’en janvier 2019, les coûts de formation en CFA (Centre de Formation des Apprentis) ou au CFA Universitaire d’Alsace étaient pris en charge par la Région Alsace puis la Région Grand Est.

Avec la récente réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle en France, ce domaine devient une compétence nationale et non plus régionale. La Région ne finance plus le volet formation.

Les partenaires de l’apprentissage transfrontalier dans le Rhin Supérieur ne savent pas encore précisément comment et avec quels moyens le volet formation des contrats d’apprentissage transfrontaliers infra- et post-bac pourra être financé à partir de cette rentrée 2020.

Un « fonds commun transfrontalier» devrait être créé pour cela, mais à ce jour (24 août 2020), il n’est malheureusement pas encore en place.

Ainsi, jusqu’à nouvel ordre, il est toujours possible de signer un contrat d’apprentissage transfrontalier avec une entreprise allemande mais les coûts de formation doivent être pris en charge par l’entreprise (ou l’apprenti lui-même, ce qui n’est guère satisfaisant…). Le CFA ou CFAU adresse une facture à l’entreprise allemande (qui pourra être éventuellement remboursée, si le « fonds pour l’apprentissage transfrontalier » est rapidement opérationnel).

PS : Depuis avril 2020, les deux experts Eures-T Rhin Supérieur pour l’apprentissage transfrontalier ne sont plus en poste. Pour toute information, il est cependant possible de solliciter le service One-Stop-Shop, point d’accès central aux services d’EURES-T: conseil@eures-t-rhinsuperieur.eu ​(tél. : 03 67 68 01 00).

Vous pouvez aussi vous tourner vers Mme Katia BECK, chargée de mission relation école-entreprise et transfrontalier à la CCI Alsace-Eurométropole: k.beck@alsace.cci.fr

Le confinement dû au Corona-Virus n’a pas facilité la période de transition vers un nouveau mode de financement de l’apprentissage transfrontalier. Espérons que la mise en application du nouveau traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle ou la Frankreich-Konzeption du Bade-Wurtemberg permettra d’offrir aux jeunes des deux pays cette possibilité d’alternance transfrontalière. Grenz’up s’efforcera de mettre à jour ces informations dès qu’elles nous parviendront.

 Fiche Grenz’up, 24 août 2020