Nouveau départ pour l’apprentissage transfrontalier

C’est une bonne nouvelle : il est de nouveau possible de préparer un diplôme en alternance, avec la partie scolaire dans un CFA, un lycée pro ou une université française et la partie pratique dans une entreprise allemande. Pour nos amis allemands, l’inverse est aussi possible. C’est le meilleur moyeu de pouvoir se faire embaucher en Allemagne tout en ayant un diplôme français.

Après plusieurs mois de flottement dus à une réforme de l’apprentissage, le financement des contrats d’apprentissage transfrontaliers signés jusqu’au 31 décembre 2021 est de nouveau assuré, pour l’instant de manière dérogatoire en attendant l’instauration définitive d’un cadre juridique de droit commun.

Les entreprises allemandes proposent des places d’apprentis ou d’alternant depuis le 1er septembre. Toutes ne sont pas pourvues et il est possible de conclure un contrat d’alternance  jusqu’au 15 octobre.

Pour vous aider à trouver la place qui vous convient, deux conseillers EURES-T Rhin Supérieur, spécialisés en matière d’apprentissage transfrontalier viennent d’être embauchés. Pour en savoir plus et bénéficier d’un accompagnement personnalisé, il suffit de contacter le One-Stop-Shop, le point d’accès central aux services d’EURES-T Rhin Supérieur :

Pour la France :  +33 367 68 01 00 

ou   conseil@eures-t-rhinsuperieur.eu

https://www.eures-t-rhinsuperieur.eu/a-propos-deures-t/equipe-de-conseillers#onestopshop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *